Visiteurs : 7 800 596
Accueil Nous Contacter Ecrire Article Galerie Vidéothèque
 
| |


pensées

    ALLNEW
    Pages : ()
    123456


  • A chaque coffre sa clé, on les ouvrira tous.  

  • A chaque épreuve sa récompense.  

  • A femme hargneuse, mari brutal.  

  • Admire la personne qui te critique car prisonnière de sa propre jalousie, elle ne fait que t'admirer.  

  • Agneau en peau de tigre, craint encore le loup.  

  • Aime et publie-le; hais et cache-le. Proverbe Egyptien  

  • Aimer, ce n’est pas regarder l’un et l’autre, mais regarder ensemble dans la même direction  

  • Apercevoir le mandarin, c'est déjà trois dixièmes d'une catastrophe.  

  • Arbre renversé par le vent avait plus de branches que de racines.  

  • Au sommet de la montagne où que l'on tourne sa tête la vue est la même.  

  • Avec le temps et la patience, la feuille du mûrier devient de la soie. Proverbe Chinois  

  • Avec un pas en arrière, on gagne le ciel et la mer  

  • Avoir de l'or faux est un malheur supportable et facile à découvrir ; mais le faux ami, c'est ce qu'il y a de plus pénible à découvrir.  

  • Avoir des idées, c’est comme ramasser des fleurs. Prendre le temps de penser, c’est comme tresser des couronnes  

  • Boire à quelqu'un qui meurt de faim.  

  • Bride de cheval ne va pas à un âne.  

  • C'est dans l'adversité que l'on découvre ses amis.  

  • C'est dans les moments difficiles qu'on reconnaît ses vrais amis.  

  • C'est de la confiance que naît la trahison.  

  • C'est dormir toute la vie que de croire à ses rêves.  

  • C'est facile d'attraper un bébé tigre Il suffit d'entrer dans l'antre du tigre.  

  • C'est quand on n'a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien.  

  • C'est s'aimer bien peu que de haïr quelqu'un ; mais c'est haïr tout le monde, que de n'aimer que soi.  

  • C'est se rendre le complice d'une impertinence, que d'en rire.  

  • C'est véritablement s'enrichir, que de s'ôter ses besoins.  

  • Ce n'est pas faute de voir loin que l'on tombe.  

  • Ce n'est pas le but de la promenade qui est important mais les petits pas qui y mènent.  

  • Ce n'est pas le puits qui est trop profond ; mais c'est la corde qui est trop courte.  

  • Ce n'est pas le temps qui passe, mais nous qui le traversons.  

  • Ce n'est qu'avec les yeux des autres qu'on peut bien voir ses défauts.  

  • Ce ne sont pas les cages qui chantent, ce sont les oiseaux  

  • Ce ne sont pas les mauvaises herbes qui étouffent le bon grain, c'est la négligence du cultivateur.  

  • Ce ne sont pas les puces des chiens qui font miauler les chats.  

  • Ce que l’esprit peut concevoir et croire, il peut aussi le réaliser  

  • Ce qui est passé a fui ; ce que tu espères est absent ; mais le présent est à toi. Proverbe Arabe  

  • Ce qui était vrai hier, l'est encore aujourd'hui : mais ce qui est bien aujourd'hui, pourra ne pas l'être demain.  

  • Celui que tu sers, obéis-lui ; celui que tu veux mettre en gage, vends-le ; celui que tu appelles à grands cris, va le retrouver en courant.  

  • Celui qui confesse son ignorance la montre une fois ; celui qui essaye de la cacher la montre plusieurs fois. (Proverbe japonais)  

  • Celui qui excelle à employer les hommes se met au-dessous d'eux.  

  • Celui qui n'a pas d'argent, a les paroles amères (Proverbe arabe)  

  • Celui qui n'a pas de maître, a une maîtresse (Proverbe arabe)  

  • Celui qui ne fait pas attention payera (Proverbe arabe)  

  • Celui qui ne sait pas manger correctement n'est pas capable de vivre  

  • Celui qui pose une question risque cinq minutes d'avoir l'air bête, celui qui ne pose pas de question restera bête toute sa vie  

  • Celui qui recherche la vengeance devrait se souvenir de creuser deux tombes  

  • Celui qui s'est marié une fois mérite une couronne de patience, et celui qui s'est marié deux fois une camisole de force. Proverbe Italien  

  • Celui qui sait qu'il ne sait pas, éduque le. Celui qui sait qu'il sait, écoute le. Celui qui ne sait pas qu'il sait, éveille le. Celui qui ne sait pas qu'il ne sait pas, fuis le.  

  • Celui qui sait s'arrêter ne périclite jamais  

  • Celui qui vit sans folie n'est pas si sage qu'il croit.  

  • Cet univers, symbole de l'infiniment grand, n'est autre que l'expression du néant.  

  • Ceux qui s'avancent trop précipitamment reculeront encore plus vite  

  • Ceux qui sont mariés sont nombreux et ceux qui se repentent de s'être mariés ne le sont pas moins. Proverbe Espagnol  

  • Chacun de nous porte un fou sous son manteau, mais certains le dissimulent mieux que d'autres. Proverbe Suédois  

  • Chaque homme cache en lui un enfant qui veut jouer  

  • Chaumière où l'on rit, vaut mieux que palais où l'on pleure.  

  • Chercher à se justifier quand on n'est pas coupable, c'est s'accuser.  

  • Chez un vieillard heureux, les rides de la vieillesse sont les empreintes des sourires de la jeunesse  

  • Chien au chenil aboie à ses puces, chien qui chasse ne les sent pas.  

  • Chien qui relève la queue, méprise son ennemi, tigre qui la baisse va le dévorer.  

  • Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie.  

  • Connaître son ignorance est la meilleure part de la connaissance.  

  • Croire en l’au-delà, ça ne suffit pas, il faut croire aussi en la  vie  

  • Crois, si tu veux, que des montagnes ont changés de place ; mais ne crois pas que des hommes puissent changer de caractère. Proverbe Persan  

  • C’est la passion passagère, non l’amour, qui est aveugle  

  • Dans l'amour et dans les foulures, la rechute est fréquente (proverbe espagnol).  

  • Dans la nuit noire, sur la pierre noire, une fourmi noire : Dieu la voit.  

  • Dans la vérité on aperçoit souvent le désespoir.  

  • Dans le mot fonctionnaire il y a deux bouches.  

  • Devant l'amour et devant la mort, il ne sert à rien d'être fort (proverbe espagnol).  

  • Dieu est là où habite l'amour (proverbe russe).  

  • Dieu ne regarde ni vos corps, ni vos images mais il regarde vos coeurs.  

  • Donner de l'amitié à quelqu'un qui veut de l'amour, c'est comme donner du pain à quelqu'un qui a soif.  

  • Dès qu'il s'agit d'argent ou de compte, finissez tout ou vous ne finirez rien.  

  • En y mettant le prix, on peut acheter des relations... mais pas des amis.  

  • Etre homme est facile, être un homme est difficile  

  • Face à un outrage, un petit se cabre en dégainant son épée  

  • Faire silence devant le mal, c’est l’approuver  

  • Fais-toi des amis avant d'en avoir besoin.  

  • Fils d'Adam, tout te comblera sauf l'argent, car plus tu en auras plus tu en voudras ; mais (avec la mort) rien ne remplira les yeux du fils d'Adam que la terre.  

  • Fleuve paisible, rives fleuries.  

  • Frappe ta tête contre une cruche. Si tu obtiens un son creux, n'en déduis pas que c'est forcément la cruche qui est vide  

  • Fréquente les sages : sot, ils te redresseront ; sage, ils te perfectionneront.  

  • Gagner un procès, c'est acquérir une poule en perdant une vache.  

  • Homme aime quand il veut, et femme quand elle peut (proverbe français).  

  • Il arrive que la route de l'amitié conduise à l'auberge de l'amour.  

  • Il en est de la cour comme de la mer : le vent qu'il fait y décide de tout.  

  • Il en est des lois comme des digues, la brèche d'un seul endroit y rend tout le reste presque inutile.  

  • Il en est des poètes, des peintres et des musiciens, comme des champignons : pour un bon, dix mille mauvais.  

  • Il en est du génie, du talent et de la science comme de la vertu : plus ils attirent les regards, plus ils menacent ruine.  

  • Il est bon de traiter l'amitié comme les vins et de se méfier des mélanges.  

  • Il est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas. Proverbe Chinois  

  • Il est plus facile de devenir ami au hasard d'une rencontre que de le rester dans la vie.  

  • Il est plus facile de déplacer un fleuve que de changer son caractère.  

  • Il est préférable d'empêcher l'ami de tomber que de l'aider à se relever.  

  • Il faut choisir ses amis comme des objets précieux; peu nombreux mais de qualité.  

  • Il faut croire ses domestiques, et ne pas les écouter.  

  • Il faut faire vite ce qui ne presse pas, pour pouvoir faire lentement ce qui presse.  

  • Il faut se faire un bonheur avec tous les malheurs qu’on n’a pas  

  • Il faut tendre la main à ses amis, sans fermer les doigts.  

  • Il faut tordre le cou du poulet pour faire peur aux singes  

Pages : ()
123456





DISTANCES INTERVALLES
METEO

POPULATION MONDIALE

C.I.C.I.D. - ASSOCIATION ®
Carrefour d'Initiatives de Communication, d'Information et de Documentation
Copyright © 2018 C.I.C.I.D. Association - Maroc -. Tous droits réservés    |   Nous contacter   |    Ecrire un article   |   Galerie de photos   |   CICID en page de démarrage



Développeur :    YASSINE CHIHAB ®
Remarque :

- Ce portail est en cours de construction...

- Certaines rubriques sont encore en cours de réalisation.