Visiteurs : 8 046 208
Accueil Nous Contacter Ecrire Article Galerie Vidéothèque
 
| |


des mots des hommes

    ALLNEW
    Pages : ()
    1234567891011


  • On ne découvre jamais mieux son caractère qu'en parlant de celui d'autrui. (J. P. Richter)  

  • On ne fait pas ce qu'on veut et cependant on est responsable de ce qu'on est. (Jean-Paul Sartre)  

  • On ne ferait pas une divinité de l'amour s'il n'opérait souvent des miracles (Abbé Prévost).   

  • On ne méprise pas tous ceux qui ont des vices, mais on méprise tous ceux qui n'ont aucune vertu. (La Rochefoucauld)  

  • On ne peut oublier le temps qu'en s'en servant. (Charles Baudelaire)  

  • On ne peut pas tout avoir, disent les gens qui ont tout. (Paul Morand)  

  • On ne peut pas être neutre. Le silence est une opinion. (Henry Maret)  

  • On ne refuse pas la pitié aux malheureux, pourvu qu'ils n'en demandent pas davantage. (J. Sanial-Dubay)  

  • On ne saurait être sage quand on aime, ni aimer quand on est sage (Publilius Syrus).   

  • On ne se console pas des chagrins, on s'en distrait. (Stendhal)  

  • On ne se dégoûte pas si l'on ne veut pas se dégoûter. (Lao Tseu- philosophe chinois)   

  • On ne se souvient guère des morts que pour en incommoder les vivants. (Désiré Nisard)  

  • On oublie quelquefois le mal que l'on a souffert, jamais celui que l'on a fait. (Avâdanas)  

  • On pardonne tant que l'on aime (La Rochefoucauld).   

  • On parle toujours mal quand on n’a rien à dire. (Voltaire)  

  • On passe souvent de l'amour à l'ambition, mais on ne revient guère de l'ambition à l'amour. (La Rochefoucauld)  

  • On passe une moitié de sa vie à attendre ceux qu'on aimera et l'autre moitié à quitter ceux qu'on aime.( Victor Hugo)  

  • On pense à partir de ce qu'on écrit et pas le contraire. (Louis Aragon)  

  • On perd la plus grande partie de sa jeunesse à coups de maladresses. (Louis Ferdinand Céline)  

  • On peut aimer l'amour et mépriser l'amant. (G. Farquhar)  

  • On peut aimer n'importe qui, sauf son voisin. (Émile Cioran)  

  • On peut approuver un juste conseil, mais l'essentiel est de se corriger. (Confucius : philosophe chinois)   

  • On peut aussi bâtir quelque chose de beau avec les pierres du chemin.(Goethe)  

  • On peut connaître la vertu d'un homme en observant ses défauts. (Confucius : philosophe chinois)   

  • On peut faire beaucoup avec la haine, mais encore plus avec l'amour (Shakespeare).   

  • On peut obliger le peuple à obéir. On ne peut pas le forcer à comprendre. (Confucius : philosophe chinois)   

  • On promet beaucoup pour se dispenser de donner peu. (Luc de Clapiers)  

  • On promet beaucoup pour se dispenser de donner peu. (Vauvenargues)  

  • On s'égare rarement en s'imposant soi-même des règles sévères. (Confucius : philosophe chinois)   

  • On se console souvent d'être malheureux par un certain plaisir qu'on trouve à le paraître. (La Rochefoucauld)  

  • On se lasse de tout, sauf de comprendre. (Virgile)  

  • On se ruine l'esprit à trop écrire. On le rouille à ne pas écrire. (Joseph Joubert)  

  • On étouffe ici ! Permettez que j'ouvre une parenthèse. (Alphonse Allais)  

  • Oublie les injures, n'oublie jamais les bienfaits. (Confucius : philosophe chinois)   

  • Où il y a un traite, il y a un canif. (Charles Maurice de Talleyrand)  

  • Par ordre de mérite alphabétique. (Jules Renard)  

  • Par peur d'être quelconque, j'ai fini par n'être rien. (Emil Cioran)  

  • Pardonne beaucoup aux autres ; à toi, rien. (Ausone)  

  • Pardonnez tout, n'oubliez rien. (Victor Hugo)  

  • Parler beaucoup et parler à propos ne sont pas la même chose. (Sophocle)  

  • Pas de connaissance de soi qui ne passe par le corps. (Marc Gendron)   

  • Passé quarante ans, les défauts sont incorrigibles. (Confucius : philosophe chinois)   

  • Perte d'argent, perte légère ; perte d'honneur, grosse perte ; perte de courage, perte irréparable. (Goethe)  

  • Peu d'esprits s'inquiètent d'examiner la question avant de fournir la réponse. (Paul Valéry)  

  • Peu de gens savent être vieux. (La RocheFoucauld)  

  • Plaire à soi est orgueil ; aux autres, vanité. (Paul Valéry)  

  • Plaisir d'amour ne dur qu'un moment, Chagrin d'amour dure toute la vie (Florian).   

  • Pleurer, c'est avouer son impuissance à résoudre les problèmes. (Lao She)   

  • Plus grand malheur est de vouloir toujours acquérir. Le plus grand péché est de céder à ses convoitises. (Lao Tseu- philosophe chinois)  

  • Plus on aime une maîtresse et plus on est près de la haïr (La Rochefoucauld).   

  • Plus on vit, moins il semble utile d'avoir vécu. (Emil Cioran)  

  • Pour bien gouverner un Etat, il faut éloigner les beaux parleurs. Ils sont dangereux. (Confucius : philosophe chinois)   

  • Pour enchaîner les peuples, on commence par les endormir. (Jean-Paul Marat)  

  • Pour expliquer un brin de paille, il faut démonter tout l'univers. (Rémy de Gourmont)  

  • Pour faire un bon mariage, il faut que le mari soit sourd et la femme aveugle. (Richard Taverner)  

  • Pour les femmes et les enfants, la liberté c'est de contredire. (Paul-Jean Toulet)  

  • Pour les vaniteux, les autres hommes sont des admirateurs. (Antoine de Saint-Exupéry)  

  • Pour plaire, oublie-toi toi-même (Ovide).   

  • Pour qui n'aime plus personne, la vie est toujours plus loin (Philippe Jaccottet)  

  • Pour se plaire, il faut se ressembler beaucoup afin de s'entendre, et différer un peu afin d'avoir à se comprendre (Diane de Beausacq).   

  • Pour une intelligence subtile, la souplesse et la faiblesse viennent à bout de la dureté et de la force. Dans la simplicité absolue, il n'y a point de désirs. (Lao Tseu- philosophe chinois)   

  • Pour une satisfaction passagère, l'homme est capable d'oublier son âme. (Lao She)   

  • Pour être aimé, aime (Martial).   

  • Pour être aimé, soyez discret ; la clé des coeurs, c'est le secret (Florian).   

  • Pourquoi Dieu met-il donc le meilleur de la vie tout au commencement ? (Victor Hugo)  

  • Prendre ce que la vie vous offre, car elle ne l'offre jamais deux fois. (Paul Morand)  

  • Prenez le temps comme il vient, le vent comme il souffle, la femme comme elle est. (Alfred de Musset)  

  • Presque tout ce que vous faites n’a pas une grande portée , mais il est très important que vous le fassiez   (Le Mahatma Gandhi)  

  • Qu'est-ce qu'un sage ? Un Lucifer gâteux. (Emil Cioran)  

  • Quand il fait l'éloge de quelqu'un, il lui semble qu'il se dénigre un peu. (Jules Renard)  

  • Quand je croise un bossu, je me voûte légèrement, par délicatesse. (José Artur)  

  • Quand l'argent précède, toutes les portes s'ouvrent. (William Shakespeare)  

  • Quand l'oiseau est près de mourir, son chant devient triste ; quand l'homme est près de mourir, ses paroles portent l'empreinte de la vertu. (Confucius)   

  • Quand l'orgueil chemine devant, honte et dommage suivent de près. (Gabriel Meurier)  

  • Quand la haine respire le sang, elle ne sait se dissimuler. (Sénèque)  

  • Quand la vie n’est pas soumise à un choix, elle a la liberté de se déployer. (Jean Klein)  

  • Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. (Lao-Tseu)  

  • Quand le coeur est chaud, on n'a pas froid au corps. (Lao She)   

  • Quand le doigt montre la lune, l'imbécile regarde le doigt (Confucius : philosophe chinois)   

  • Quand le matin, on a compris la loi morale, on peut mourir le soir. (Confucius : philosophe chinois)   

  • Quand le poète peint l'enfer, il peint sa vie. (Victor Hugo)  

  • Quand le soleil s'éclipse, on en voit la grandeur. (Sénèque)  

  • Quand les jours sont ainsi semblables les uns aux autres, c'est que les gens ont cessé de s'apercevoir des bonnes choses qui se présentent dans leur vie... (Paulo Coelho)  

  • Quand les riches se font la guerre, ce sont les pauvres qui meurent. (Jean-Paul Sartre)  

  • Quand l’amour parle, il est le maître. (Mari veaux)  

  • Quand on a réglé un grand différend, il reste toujours quelques griefs, et la paix ne peut être rétablie que par la bonté. (Lao Tseu- philosophe chinois)   

  • Quand on aime la justice, on est toujours un révolté. (Alfred Capus)  

  • Quand on aime, ou bien l'on n'a point de peine, ou bien l'on aime jusqu'à sa peine (saint Augustin).   

  • Quand on aime, ventre affamé n'a pas faim (Plaute)  

  • Quand on court après l'esprit, on attrape la sottise. (Montesquieu)  

  • Quand on cède à la peur du mal, on ressent déjà le mal de la peur. (Beaumarchais)  

  • Quand on est aimé, on ne doute de rien. Quand on aime, on doute de tout. (Colette)  

  • Quand on n'aime pas trop, on n'aime pas assez (Bussy-Rabutin).   

  • Quand on ne sait pas ce qu'est la vie, comment pourrait-on connaître la mort ? (Confucius)  

  • Quand on ne sait rien faire, il faut avoir de l'ambition. (Georges Wolinski)  

  • Quand on peut accomplir sa promesse sans manquer à la justice, il faut tenir sa parole. (Confucius : philosophe chinois - dans, Entretiens)   

  • Quand personne ne donnait un poil à l'état, quand personne ne tirait profit de l'état, l'ordre régnait dans l'état. (Tchouang Tseu - philosophe chinois)   

  • Quand se décidera-t-on à prendre au sérieux les comiques ? (Sacha Guitry)  

  • Quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner un poisson. (Lao-Tseu)   

  • Quand un homme et une femme sont mariés, ils ne deviennent plus qu'un ; la première difficulté est de décider lequel. (H. L. Mencken)  

Pages : ()
1234567891011





DISTANCES INTERVALLES
METEO

POPULATION MONDIALE

C.I.C.I.D. - ASSOCIATION ®
Carrefour d'Initiatives de Communication, d'Information et de Documentation
Copyright © 2018 C.I.C.I.D. Association - Maroc -. Tous droits réservés    |   Nous contacter   |    Ecrire un article   |   Galerie de photos   |   CICID en page de démarrage



Développeur :    YASSINE CHIHAB ®
Remarque :

- Ce portail est en cours de construction...

- Certaines rubriques sont encore en cours de réalisation.